A qui est-elle destinée ?

Qu’est-ce que la peinture acrylique ?

L’acrylique est un des produits typiques de notre modernité, il s’utilise facilement, rapidement son champ d’exploitation est le plus large de toutes les techniques picturales !

La peinture acrylique dans le domaine des arts fut commercialisée pour la première fois en 1958 aux Etats-Unis, pour être introduite en Europe quelques temps plus tard. Le nombre d’adepte est toujours en croissance depuis sa commercialisatio, c’est la peinture la plus utilisée. D’un point de vue technique c’est l’innovation la plus importante depuis la peinture à l’huile au XVe siècle.  Ce produit a créé une révolution pour les artistes, ouvrant les pratiques vers de nouvelles possibilités.

 

Il faut savoir que l’acrylique est une résine, une matière plastique synthétique issue de la transformation du pétrole. La peinture acrylique est donc en vérité « une peinture à base de résine acrylique ». C’est pour cette raison qu’en séchant, la peinture durcit et devient résistante, comme du plastique ! Les résines acryliques sont en général bien plus résistantes que les résines naturelles donc permettent une facilité d’utilisation et un champ d’exploitation plus important.

 

Comment la fabriquer ?

La peinture acrylique est le résultat d’un mélange de pigment, de résine acrylique et d’eau, tout simplement. La résine étant le liant et l’eau le diluant. Il est assez facile de la fabriquer soi-même puisque les pigments et les liants acryliques se trouvent dans tous les commerces spécialisés, il suffit simplement d’ajouter de l’eau dans une quantité que vous déterminerez vous-même selon la consistance souhaitée. Et voilà, votre peinture est faite !

 

 

Caractéristiques

  • Sa plus grosse qualité est qu’elle peut être appliquée sur tous les supports : Bois, papier, carton, aggloméré, plâtre, plastique, métal, etc… avec toutefois des conditions de préparations à respecter pour une meilleure conservation.  (voir plus bas dans l’article la partie sur les supports)
  • L’eau étant le diluant, cette peinture sèche très rapidement, simplement le temps que va mettre l’eau à s’évaporer. Qualité ou défaut ? A voir selon votre utilisation et votre manière de peindre. Certain voit là un moyen de peindre rapidement plusieurs couches successives, alors que d’autre seront gênés par l’impossibilité de travailler dans le frais.
  • La peinture acrylique est permanente, c’est-à-dire que contrairement à la gouache ou à l’aquarelle elle ne se redilue pas. Une fois sèche, elle se durcit de manière permanente, rappelons qu’elle est faite à base de résine plastique, donc attention à bien protéger votre zone de travail !
  • Etant donné que la résine acrylique est de texture laiteuse, les couleurs pâlissent et se matifient légèrement en séchant. Pour garder cette brillance de départ il est possible d’utiliser un médium brillant en mélangeant avec la couleur au départ, ou bien un vernis final brillant à appliquer une fois l’œuvre achevée.
  • Il n’y a que acrylique pour proposer autant de choix dans les produits : Des couleurs phosphorescentes, fluorescentes, iridescentes, métallisées etc… des multitudes de médiums, de gels de textures, multipliant par ce fait les possibilités d’expression !

 Son utilisation 

De par ses caractéristiques, l’acrylique ouvre le champ des possibles.

Utilisée en aplats avec des couleurs directement sorties du tube, la travailler en épaisseur au couteau par exemple, ou bien en glacis avec un médium transparent, ou encore par projection en la fluidifiant, à la manière de Jackson Pollock.  Que vous soyez davantage influencé par la finesse de l’aquarelle ou la noblesse de l’huile, lâchez-vous avec l’acrylique !

Toutes les couleurs et les médiums se mélangent entre eux, quel que soit la marque. Tous les outils sont utilisables, pinceaux, couteaux, rouleaux etc…

Le choix des peintures acryliques est tellement vaste qu’il y en a pour tout le monde. Que vous soyez amateur ou professionnel, pour les loisirs ou pour les œuvres d’art, petit ou gros budget, tout le monde trouve son compte !

En revanche, mieux vaut prendre des précautions avec les enfants car c’est une peinture industrielle et permanente : Ne pas l’avaler, mettre une blouse, protéger la zone de travail et bien nettoyer les pinceaux tout de suite après.

 

Le matériel à utiliser :

Choisir son acrylique, pourquoi autant de choix ? :

La qualité

La peinture acrylique se trouve en forme, taille et qualité variées. Il existe des tubes et pots en fine et en extra-fine. Les gammes scolaires ou débutants (fine) n’ont bien évidemment pas les mêmes qualités que les gammes professionnelles (extra-fine), les prix sont en conséquence.

Comme dans n’importe quel domaine, la qualité dépend de la fabrication et des produits utilisés. Dans une gamme professionnelle, la concentration pigmentaire sera élevée, du fait les couleurs seront intenses et résistantes à la lumière. Les pigments ayant un coût, les prix seront forcément plus élevés.

A l’inverse, il existe un tas de peinture acrylique à moindre coût, forcement la qualité l’est également, les couleurs sont moins intenses et aussi moins résistantes à la lumière, donc dans le temps les couleurs vont perdre leur éclat.

Mais il existe toutefois ce qu’on peut appeler des gammes intermédiaires proposant de bons rapports qualités-prix. Ainsi vous pouvez créer un travail artistique sans avoir à vous ruiner.

Le panel de peintures acryliques est tellement vaste que chacun trouve forcement son compte !

 

Les gammes

Au-delà du choix de la qualité, il existe également des différences de rendu. Les peintures acryliques proposent en effet des couleurs brillantes, mates, épaisses, fluides, transparentes, opaques ainsi que des fluorescentes, phosphorescentes et iridescentes !  

Votre choix se portera sur l’effet que vous désirez donner à votre œuvre ou selon la manière dont vous peignez.

Pour savoir si une couleur est transparente ou opaque, il suffit de se référer au symbole universel situé sur chaque contenant : Un T ou un petit carré transparent pour les couleurs transparentes ; S/T ou un carré coupé en deux pour les semi-transparentes ; Un O ou un carré plein pour les couleurs opaques.